Qui suis-je
Mon parcours, 
Tout au long de ma carrière (35 ans) dans le paramédical en tant que technicienne de laboratoire, j'ai évolué avec les nouvelles technologies. 
Diplôme de préleveuse en poche, j'étais plus proche et à l'écoute des patients.  
 
En parallèle, j'ai connu le métier de conseillère en Aloe Vera qui m'a ouvert d'autres horizons. 
L'écoute et le relationnel sont très importants dans ce métier de marketing de réseau, ce fut un nouvel apprentissage. 
 
En 2015, arrêt de mon travail de technicienne, cause physique et épuisement mental. J'ai alors connu le neurfeedback par le biais de ma fille. Selon son conseil, j'ai réalisé des séances pour m'aider à sortir de ce "burn out". J'ai eu des améliorations sur mon mental ainsi que sur mes douleurs. 
 
De fil en aiguille, j'ai quitté mon emploi dans le paramédical pour développer ce nouveau métier de "praticienne en neurofeedback". J'ai suivi une formation avec le centre Neuroptimum dirigé par Daniel et Pascale Wagner. Des rencontres avec d'autres praticiens sont régulièrement organisées.
 
Je suis installée depuis février 2017 


Déontologie
Préambule : 
Le neurofeedback dynamique (méthode NeurOptimal®) est un entrainement qui a pour finalité de contribuer à l'optimisation du fonctionnement cérébral propre à chaque personne. Cet entraînement, est indépendant de tout diagnostic et n'est pas un traitement médical. 
 
ART 1. Exercice du neurofeedback dynamique 
Le praticien exerce sa pratique à partir d'une formation certifiée par l'Institut Zengar et de son expérience, dans le respect du protocole correspondant au système NeurOptimal®.  
Il s'engage à maintenir ses connaissances à jour par tous moyens appropriés.

ART 2. Relation de confiance 
Le praticien met tout en œuvre pour établir une relation de confiance avec son client. Il n'établit pas de diagnostic et ne prescrit pas un nombre précis de séances, chaque cerveau ayant sa plasticité propre. Il prend connaissance des éléments que son client veut bien lui communiquer et les traduit en termes d'intentions. Il veille à faire preuve d'une parfaite probité et s'engage à faire régulièrement le point sur les changements ressentis par la personne (et/ou son entourage).

ART 3. Respect des personnes 
Chaque praticien exerce sa profession dans le respect des droits fondamentaux de la personne tels qu'ils sont inscrits dans la " Déclaration Universelle des Droits de 'Homme ". Il respecte son client dans son identité, sa dignité, sa liberté, ses convictions et valeurs morales et religieuses et s'interdit tout prosélytisme.

ART 4. Confidentialité 
Selon les termes de la loi, chaque praticien s'engage à respecter les règles du secret professionnel garantissant la stricte confidentialité des informations qui concernent le client et son entourage.

ART 5. Demande de séances 
Toute demande de séance de Neurofeedback relève de la responsabilité du client ou de son responsable légal. Il en est de même pour la décision de mettre fin aux séances. 
 
ART 6. Prise en charge 
Avant de débuter les séances, le praticien présente la méthode NeurOptimal® et précise au client ses tarifs et les modalités de déroulement des séances. Ses tarifs sont affichés dans son bureau.

ART 7. Refus de prise en charge 
Le praticien peut refuser une prise en charge ou y mettre fin s'il estime que certains facteurs pourraient risquer d'entraver le bon déroulement des séances ou de compromettre leur efficacité. 

ART 8. Lieu de pratique 
Le praticien exerce son activité dans un endroit adapté à la pratique du Neurofeedback, respectant les normes de sécurité, d'hygiène ainsi que la confidentialité lorsque les séances se déroulent à domicile.
 
ART 9. Supervision établie 
Le praticien en Neurofeedback dispose d'un lieu de supervision ou de co-vision auprès de personnes disposant de l'expérience et des certifications ad hoc délivrées par l'institut Zengar.

ART 10. Développement du Neurofeedback 
Les praticiens, dans le cadre de leurs relations extérieures, participent à la communication et au développement du Neurofeedback par leurs propos, leur comportement ou leur pratique. Ils s'engagent à communiquer et à partager toute information pouvant servir au développement du Neurofeedback et à l'amélioration de sa pratique.
Ont écrits
S.P. (30 ans ) le 21 septembre 2017
J'ai connu le neurofeedback il y a deux mois. Consultant pour des problèmes de santé variés mais alimentés par des angoisses importantes, les séances m'ont progressivement apporté un soulagement considérable. Le sommeil s'est nettement amélioré et le stress du quotidien s'est peu à peu transformé en atout pour organiser la journée. Je suis plus calme envers mon entourage et fais preuve de davantage de patience pour m'occuper de ma fille. Mes proches ont remarqué ces changements et les apprécient grandement.  
La fréquence des migraines a diminué et les troubles digestifs se sont atténués.  
Plus sereine, j'aborde aujourd'hui l'avenir avec le soutien du neurofeedback ; j'éprouve le besoin de poursuivre le suivi au-delà des dix séances initiales.

Liens et mentions légales
Liens
Le centre Neuroptimum Pascale et Daniel Wagner qui ont assuré ma formation ici

Le fournisseur de l'appareil que j'utilise (en anglais) ici

L'Association pour la Diffusion du Neurofeedback en France ici

Les mentions légales
N° Siret : 82780260400013